Bortsch, poisson séché, grechka, morse ( non pas le gros rempant a défense de la banquise!), pirojki... et tant d'autres que je ne sais par où commencer!

 

Un petit inventaire des matières premières en cuisine est indispensable! Les recettes suivront ne vous inquiétez pas!

Pour cela commençons par le poisson.

  • Le poisson: Impossible de faire l'impasse sur cette source de protéine tant appréciée de la Russie. Il se décline sous toutes les formes, cru, cuit, séché par le sel, confit dans le vinaigre, transformé en zakouski.. il y en a pour tous les goûts et toutes les occasions.

Le poisson a toujours eu une place particulière dans l'alimentation car il est traditionnellement mangé les jours de fête orthodoxes, et le vendredi ( tout comme pour la religion catholique).

IMG_0873

 

Voici une photo d'un sachet d'anchois séchés, qui se dégustent à l'apéritif avec une bière ou qui est mangé en tant que snack tout au cours de la journée ( soit l'équivalent d'une barre chocolaté en cas de petite faim!). Malgré son apparence peu ragoutante il faut l'avouer, ces petits poissons sont très bons et une bonne alternative aux traditionnelles chips ou saucisses cocktails durant un apéro! 

Mais ce petit plaisir iodé possède une petite caractéristique bien vicieuse: il peut rendre saoul. Vous me direz donc, comment un si petit poisson pourrait rendre un si grand russe saoul? Ma foi c'est tout simple: son fort goût salé provoque la soif chez quiconque le dégustant, ainsi un petit anchois mangé, une gorgée de bière avalée, et ainsi de suite! Mais ce détail ne saurait ternir sa réputation.

Il existe toute sorte de poissons séchés ( hadock, anchois, saumons.. calamars qui n'est pas un poisson à proprement parlé, et dont nous reparlerons plus tard ), que l'on trouve dans les superettes, et en terrasse des bars. 

Je ne saurais vous donner une recette de poisson séchés car le procédé de salage du poisson reste très laborieux pour des cuisiniers comme vous et moi, et je ne pense pas que vous ayez envie de transformer votre cuisine en salaison de maquereaux! La meilleure solution reste encore l'achat croyez moi!

 

  • La viande: Cette dernière est tout aussi populaire dans la cuisine russe mais se retrouve souvent transformé ou intégré dans des plats.

La viande est souvent cuite en bouillon, ou hachée et mélangée dans une farce pour faire des raviolis ( pelmenis) ou des petits pains fourrés ( pirojki).

Une spécialité souvent rencontrée est le chachlyk. C'est une brochette qui se compose de morceaux de viandes grillés, oignons, poivrons, marinés le plus souvent dans un mélange de citron et vinaigre, assaisonée de coriandre et autres herbes aromatiques, et grillée au barbecue. Il existe énormément de recettes différentes, ainsi il m'est impossible de vous poster UNE recette. 

Notez que le chachlyk n'est pas une recette russe d'origine, mais une spécialité du moyen orient importé en Russie et très vite adoptée.

 

  • Les légumes et féculents: Pomme de terre, chou, navet, betterave et légumes verts sont très communément retrouvés dans la cuisine car ce sont des légumes résistant au froid, et dieu seul sait que les hivers sont bien rudes dans la campagne russe.

Durant mon séjour j'ai mangé dans une chaine de restaurants nommée "Крошка картошка". C'est une sorte de fast food de pomme de terre, où le principe est de vous proposer une grosse pomme de terre que vous pouvez remplir avec la garniture que vous souhaitez. C'est une très bonne alternative au hamburgers ou au poulet pané, et on en trouve un peu partout dans les grandes villes, le prix étant très raisonnable.

Le gretchka, ou sarrasin, est consommé comme une céréale. Alors que nous ne l'utilisons que sous forme de farine pour les galettes, ou le pain, en Russie le sarrasin est consommé sous sa forme première comme un féculent au même niveau que le riz ou le quinoa. Il possède un goût tout a fait particulier mais très bon. 

La graine de sarrasin est le plus souvent vendue grillée et se cuisine tout simplement comme du riz ou des pates, c'est a dire dans de l'eau bouillante pendant 10min. Ainsi il peut etre assaisonné comme on le souhaite par la suite.

Les légumes sont souvent déclinés en soupe, comme dans le bortsch, car c'est un moyen de se réchauffer et se nourrir à la fois tout en évitant de se ruiner.

 

IMG_0699

Voici une photo de Bortsch, dont la vraie couleur se rapproche plus du rose foncé que du rouge.

Cette soupe tient sa couleur originale de la betterave dont elle est principalement composée. Cependant le gout de la betterave ne se retrouve pas du tout tant les épices et aromates sont nombreux. Mais ce n'est pas une mauvaise chose, bien au contraire, cette soupe est un festival de saveur a elle toute seule!

 

  • Les fruits: Ces derniers sont souvent mangés sous forme de compotes ou fruits au four. Les plus communs sont les pommes et les petites baies.
  • Les boissons: Comment ne pas citer la célébrissime vodka qui fait la renommée de la Russie en matière de boisson! Mais il en existe bien d'autres!

Les "sbiten" sont des alcools réalisés à base de miel et d'herbes aromatiques. Ils ont un goût acidulé et sucré à la fois, ce qui est une très bonne alternative à la Vodka.

La bière et le vin sont également consommés de plus en plus en Russie, depuis l'ouverture du pays. 

Pour les amateurs de boissons sans alcools, je vous conseille de gouter le morse ( la boisson rouge sur la photo du bortsch en est). C'est un jus de baies rouges et de fruits fermentés qui peut se boire chaud comme froid. 

 

Après cette longue introduction aux aliments, je m'en vais rédiger de bonnes recettes qui raviront vos papilles j'en suis sur!